/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      €1 EUR  or more

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Includes unlimited streaming of But my friend you know that I think I love you via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 3 days

      €10 EUR or more 

     

  • Record/Vinyl + Digital Album

    Includes unlimited streaming of But my friend you know that I think I love you via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 3 days

      €12 EUR or more 

     

lyrics

I won’t be afraid anymore
I know you’re so full of substance
You opine, you blame and you lance
People who’re wrong in your eyes

Let me see, man, just what you can do
With running and a pole, yes
Let me know how you colonized my mind

They threw away infected words, down the line
When Kings and Queens were still in denial

Ah, tu la sens cette absence de lumières, prises et prisées ?
Tu la vois, cette absence d’atmosphère ? Félonne.
Laisse-moi te regarder mouver, dans le vide.
Pourtant, en ce lieu je suis bien là. Près des lois.
Proche d’en découdre avec les déconvenues.
Prêt à me battre avec les plus ardus.
Je suis à vous, mes amis, mes aïeuls, mes emmerdeurs.

Prenez-moi par la garde.
Donnez-moi cette envie, cette envie de panache !
Prenez garde ! Prenez garde !
On criera, par dehors, par-delà ces toits, ce que je ne suis pas.
Je m’en fous. Je ne veux plus être effrayé. Jamais !

“And I won’t be afraid anymore”
On me glisse ça dans l’oreille. Les yeux attentifs, les oreilles grandes ouvertes.
Qu’on ne me presse plus. Qu’on me garde de vous regarder.
Dans tes yeux, je ne remarque plus que ça. Une errance. Cette errance. Une errance.
Ah, on ne crèvera pas d’ennuis, non ! Mais crèvera-t-on l’abcès ? Non, par cause de vous.
Mais regarde-toi, porter si bas ceux qui ne te siéent pas.

Dans ma course, je ne te verrai même plus. Briser. Nous briser.
Brisé, tu perdras ta tristesse. Tu ambitionneras tout ce que tu ne défends pas.
Oh, laisse-nous voir ce que tu peux prêter de toi.
Laisse-nous voir ce que tu n’entends pas.
Laisse-moi voir ce que tu n’es même pas.
Laisse-nous. Moi, je ne perdrai plus, non. Laisse-nous.
Cause I won’t be afraid anymore

Go back and think about what you’ve done
Well, man, I’m pretty sure you got your money back

I won’t be afraid anymore
I know you’re so full of substance
You opine, you blame and you lance
People who are wrong in your eyes

credits

from But my friend you know that I think I love you, released April 14, 2017

tags

license

all rights reserved

about

Rotters Damn Laval, France

Voilà le premier album pour le quatuor mayennais. Il fait jaillir de nouveaux joyaux de ces terres folk-rock arpentées en maîtres. Moins bruts, plus ciselés, truffés d’arrangements et de contre-chants, façon Bon Iver ou Other Lives. On entend ici une trompette morriconienne, là un piano entêtant, parfois encore des ascensions héritées du post-rock ou la fougue poétique d'un Bertrand Cantat habité. ... more

contact / help

Contact Rotters Damn

Streaming and
Download help